Skip to content
These NFL teams demand that fans get vaccinated before entering their stadiums


Like the cases of the Delta variant of COVID-19[feminine continuent d’augmenter à travers les États-Unis, certaines équipes de la NFL exigent que les fans soient vaccinés avant d’entrer dans leurs stades. Les nouvelles réglementations signifient que des milliers de fans de football auront désormais besoin de plus qu’un billet d’entrée pour voir leurs stars préférées du gril.

Les terrains à domicile des Seahawks de Seattle, des Raiders de Las Vegas et des Saints de la Nouvelle-Orléans ont été les premiers au sein de la NFL à exiger une preuve de vaccination contre le COVID-19 des participants de plus de 12 ans. Mardi, le Highmark Stadium des Buffalo Bills, un 71 608 -places assises, a annoncé une exigence similaire, ce qui en fait le quatrième site de la NFL à le faire.

La saison 2021 de la NFL a officiellement commencé avec le coronavirus toujours en jeu. Les équipes de football professionnel suivent une politique de vaccination que les équipes de la NBA et de la MLB ont déjà mise en œuvre plus tôt cette année.

En mai, un certain nombre de sites d’équipes de la NBA et de la MLB ont demandé aux visiteurs de prouver qu’ils avaient réussi leurs coups. Oracle Park, domicile des Giants de San Francisco, et Citi Field, domicile des Mets de New York, figuraient parmi une liste d’espaces sportifs nécessitant vérifications numériques des vaccins.

Les équipes de la NBA – y compris les Golden State Warriors, les Brooklyn Nets et les Toronto Raptors – exigent également des vaccinations pour les fans qui souhaitent voir les matchs à domicile.

Le mandat du vaccin ne dérange pas la fan inconditionnelle des Saints Nicole Condoll de la Nouvelle-Orléans, qui est titulaire d’un abonnement depuis 2006.

“Cela protège les joueurs, le personnel et toutes les parties”, a déclaré Condoll à CBS MoneyWatch. « Si suffisamment de personnes sont vaccinées, il est plus difficile pour la maladie de se propager réellement. »

Terrence Augillard, un autre fan des Saints de la Nouvelle-Orléans, a déclaré que l’exigence de vaccination est une excellente idée.

“Je pense que tout le monde devrait se faire vacciner”, a déclaré Augillard, détenteur d’un abonnement depuis 1988. “Le seul moyen de sortir de cette pandémie est de faire vacciner les gens.”

Augillard et Condoll, qui n’ont pas assisté à un match à domicile des Saints depuis janvier, ont déclaré qu’ils pensaient que le mandat de vaccination n’empêcherait pas les Louisianais de remplir tous les sièges du Caesars Superdome cette saison.

Les tests COVID-19 négatifs ne seront pas acceptés

À Buffalo, les personnes de 12 ans ou plus doivent recevoir au moins une injection de vaccin COVID-19 pour assister aux matchs du 26 septembre et du 3 octobre, selon une annonce sur le site Web de l’équipe. Les fans doivent être entièrement vaccinés contre le COVID-19 pour entrer dans le stade à partir du 31 octobre. La présentation de la preuve d’un test COVID-19 négatif ne sera pas acceptée, a déclaré l’équipe.

La réglementation des vaccins des Bills intervient alors que les taux de coronavirus dans la région de Buffalo augmentent, semaine après semaine. Dans le comté d’Erie, où se trouve le Highland Stadium, il y a eu 1 449 nouveaux cas de COVID-19 la semaine dernière, soit une augmentation de 10 % par rapport à la semaine précédente selon les données du département de la santé du comté d’Erie.

À l’échelle nationale, les cas de COVID-19 ont augmenté dans le Kentucky, Tennessee, Virginie-Occidentale et Texas.

Protéger les fans, les équipes et les membres du personnel contre une éventuelle épidémie de COVID-19 est un défi particulièrement délicat pour les sites sportifs, qui sont conçus pour accueillir un grand nombre de personnes proches les unes des autres. Tout, des sièges autour du terrain aux zones de ligne dans les stands de concession et les toilettes, offre peu de place pour la distanciation sociale lorsqu’il est rempli à pleine capacité.


La NFL met en garde les équipes contre les sanctions liées au COVID-19

12:20

Ron Raccuia, vice-président exécutif du Highland Stadium, a déclaré mardi dans un communiqué que l’équipe avait besoin de vaccins pour créer “l’environnement le plus sûr possible pour nos fans”.

“Nous pensons que c’est la bonne décision pour l’avenir”, a déclaré Raccuia.

Les stades de Las Vegas, de la Nouvelle-Orléans et de Seattle ont des directives d’entrée similaires à celles de Buffalo. Seattle et la Nouvelle-Orléans accepteront un test COVID négatif pour l’entrée. Les Raiders proposent une vaccination sur place au stade Allegiant.

On ne sait pas si d’autres équipes suivront les quatre actuelles car la NFL n’a pas publié de directives à l’échelle de la ligue sur la vaccination des fans.

Le fan de Bills Eric Matwijow d’Orchard Park, New York, a déclaré que le mandat du vaccin ne l’empêcherait pas d’assister aux matchs.

“Si cela arrête la propagation potentielle de la maladie, alors oui, ce n’est pas un problème”, a déclaré Matwijow, qui est vacciné.

Matwijow a déclaré qu’il connaissait des fans non vaccinés qui ont déjà acheté des billets de saison. Il pense que ces personnes sauteront probablement les matchs et vendront leurs billets plutôt que de se faire vacciner.

.