Skip to content
CDC Reports Cruise Ships May Resume Sailing In U.S. Waters This Summer


The cruise industry’s call to be cleared to sail in US waters again has been answered. Ships carrying thousands of vacationing passengers can resume operations as long as the overwhelming majority of those on board are vaccinated against COVID-19[FEMININE selon les nouvelles directives des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis.

Dans une lettre envoyée aux compagnies de croisière mercredi et obtenue par CBS News et d’autres points de vente, l’agence stipule que les navires de croisière peuvent circuler dans les eaux américaines d’ici la mi-été à condition que 95% des clients et 98% de l’équipage soient vaccinés contre le COVID- 19.

La nouvelle position donne aux compagnies de croisière un moyen de se soustraire à une exigence préalable selon laquelle les premiers voyages d’essai obligatoires avant que les clients payants puissent embarquer sur les navires.

Le CDC a également assoupli certaines de ses exigences antérieures en matière de tests et de quarantaine – une victoire majeure pour une industrie de plusieurs milliards de dollars qui avait été réclamant l’autorisation de mettre les voiles encore une fois des ports américains.

La position plus accommodante de l’agence fait suite à l’adhésion de l’Alaska la semaine dernière La Floride en justice pour renverser le CDC mandat interdisant une reprise immédiate des opérations de croisière. Les principales compagnies de croisières ont interrompu les excursions en provenance des États-Unis en mars de l’année dernière, lorsque le CDC a émis un décret de “non-navigation” qui continue d’interdire aux navires de croisière de passagers de quitter les ports intérieurs.

L’arrêt effectif des opérations a conduit les principales compagnies de croisières à perdre leurs liquidités à ce jour, Royal Caribbean Cruises ayant déclaré une perte nette de 1,1 milliard de dollars au premier trimestre. Jeudi, le PDG de Royal Caribbean, Richard Fain, a fait référence à la lettre du CDC dans un appel aux résultats, affirmant que la société prévoyait désormais de quitter les États-Unis à nouveau pendant la saison des croisières en Alaska, environ de mai à septembre.

«Nous pensons que cette communication nous aide vraiment à voir une voie claire et réalisable vers une croisière sûre et saine dans un proche avenir», a déclaré Fain.

En supposant que les détails puissent être réglés avec le CDC, “il pourrait être possible de reprendre la croisière à la mi-juillet”, a déclaré Fain. Un redémarrage ne signifierait pas une relance immédiate en opérations complètes, a-t-il ajouté.

Les navires de croisière sont souvent des lieux d’épidémies en raison de leur environnement fermé et de leurs contacts étroits entre les voyageurs de nombreux pays, selon le CDC. Les compagnies de croisière ont longtemps été aux prises avec des épidémies de norovirus, par exemple, dont l’une a rendu malade plus de 300 passagers et membres d’équipage d’un navire Princess Cruises en février 2020.

Puis le nouveau coronavirus est apparu. Du 3 février 2020 au 13 mars 2020, environ 200 cas de COVID-19 ont été confirmés parmi les voyageurs de croisière de retour de plusieurs voyages en mer, y compris Diamond Princess et Grand Princess de Carnival Cruise Lines., D’après le CDC.

La princesse diamant et la grande princesse avaient plus de 800 cas de COVID-19 au total, dont 10 décès, a déclaré le CDC l’année dernière.

.



Source link